irrigation


irrigation

irrigation [ irigasjɔ̃ ] n. f.
XVe; lat. irrigatio
1Méd. Action de faire couler de l'eau (sur une partie malade, une plaie).
2(1764) Cour. Arrosement artificiel des terres en déviant les eaux douces ( arrosage). Canaux, rigoles d'irrigation. Barrage permettant l'irrigation de régions arides.
3Circulation (du sang, des liquides) dans l'organisme. Irrigation du foie.
⊗ CONTR. Assèchement, drainage.

irrigation nom féminin (latin irrigatio, -onis) Apport d'eau réalisé sur un terrain cultivé ou une prairie en vue de compenser l'insuffisance des précipitations et/ou des réserves hydriques du sol et, ainsi, de permettre le plein développement des plantes. Action de mettre une partie malade en contact prolongé avec un liquide (irrigation d'une plaie avec un drain perforé, irrigation d'une cavité naturelle avec une canule, etc.).

irrigation
n. f.
d1./d Arrosage artificiel d'une terre; ensemble des techniques qui le permettent. Périmètre d'irrigation: ensemble des parcelles relevant d'un même réseau d'irrigation.
|| Par anal. Circulation du sang (dans un organe, une partie de l'organisme). Irrigation de la cuisse par l'artère fémorale.
d2./d MED Fait de verser de l'eau (sur une partie malade); injection (dans une cavité naturelle).
Encycl. L'irrigation a pour principal objectif d'assurer l'alimentation en eau des cultures. Elle est d'autant plus nécessaire que les pluies sont peu abondantes; elle est indispensable en climat désertique. L'irrigation peut aussi contribuer à la fertilisation des sols et à la destruction des parasites par l'apport de limon et de substances dissoutes dans l'eau. Selon le mode de distribution de l'eau dans la parcelle, on distingue quatre méthodes d'irrigation: l' irrigation de surface, dans laquelle l'eau circule à l'air libre sur le sol; l' irrigation par contrôle de nappe, qui agit sur le niveau de la nappe phréatique; l' irrigation par aspersion, qui reproduit les conditions de la pluie; l' irrigation localisée ou micro-irrigation, économique en eau mais réservée aux cultures en ligne, qui apporte l'eau au voisinage du pied des plantes par goutte à goutte, rampe perforée, etc.

⇒IRRIGATION, subst. fém.
Action, fait d'irriguer.
A. — [Correspond à irriguer A] Irrigation des jardins, des prairies, des terres; art de l'irrigation; système, travaux d'irrigation; canal, rigole d'irrigation; culture, oasis, terre d'irrigation. Ce qu'il voyait, c'était le jardin d'un vignoble, un verger d'Orient avec sa fontaine, ses eaux d'irrigation, ses allées étroites et dallées surplombant les carrés de terre cultivée (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p. 460) :
1. ... les besoins en eau du jeune fruit au cours de sa croissance sont importants, mais non d'une manière constante, car on note des périodes de faibles exigences. Il importe d'en tenir compte pour l'irrigation des vergers.
BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 62.
P. métaph. L'aride Judée deviendra [selon un prophète anonyme] le point de départ de l'irrigation du monde (RENAN, Hist. peuple Isr., t. 3, 1891, p. 337) :
2. ... peut-être (...), pour le recueil musical faudrait-il un titre (...) qui indiquât le rôle d'irrigation qu'a toujours joué dans ma vie la musique...
DU BOS, Journal, 1923, p. 262.
P. méton. Dispositif servant à l'irrigation. Leurs anciens jardins, convertis en prairies, étaient arrosés par des irrigations disposées avec (...) art (BALZAC, Méd. camp., 1833, p. 18).
B. — [Correspond à irriguer B 1 a] Irrigation chaude, continue; irrigation vaginale; appareil d'irrigation. Le traitement des plaies en général comprend tout d'abord le nettoyage par des irrigations d'eau salée; la désinfection par l'emploi de bains ou de pansements antiseptiques (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 39) :
3. On évitera la formation d'une collection nouvelle dans le foyer ouvert en maintenant béant l'orifice de ponction et en pratiquant, plusieurs fois par jour, l'irrigation de la cavité avec une solution antiseptique tiède...
NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 472.
C. — [Correspond à irriguer B 1 b] Les traitements médicaux ont pour but d'abaisser le seuil de la douleur et de modifier l'irrigation des voies nerveuses sensitives (QUILLET Méd. 1965, p. 366). Irrigation sanguine des tissus (R. SCHWARTZ, Nouv. remèdes et mal. act., 1965, p. 152).
Prononc. et Orth. : [()]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1507 « action d'irriguer » (NIC. DE LA CHESNAYE, Nef de santé, f° 3 r° ds GDF. Compl.), attest. isolée, à nouv. au XVIIIe s. (1764, J. BERTRAND, De l'eau relativement à l'économie domestique, ou Traité de l'irrigation des Prés, Avignon-Lyon); 2. 1575 méd. (PARÉ, Œuvres, éd. J.-Fr. Malgaigne, XXV, 30), attest. isolée, à nouv. au XVIIIe s. (POËTEVIN, Dict. suisse, françois-allemand, 1754). Empr. au lat. irrigatio « action d'arroser, d'irriguer ». Fréq. abs. littér. : 96.

irrigation [i(ʀ)ʀigɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XVe, méd. (1507, selon T. L. F.); rare av. 1764; lat. irrigatio, de irrigatum, supin de irrigare. → Irriguer.
1 Méd. a Action de faire couler de l'eau (sur une partie malade, une plaie). || « L'irrigation a pour but de faire couler de l'eau sur une plaie, sur la peau ou dans une cavité. Elle est continue ou intermittente » (Poiré).
b (1865). Injection à l'aide d'un irrigateur.
tableau Lexique de la chirurgie.
2 (1764). Cour. Arrosement (cit. 2) artificiel des terres ( Arrosage [cit. 2], baignage). || Canaux d'irrigation. 2. Bisse (régional), canal, colateur, rigole, saignée. || Irrigation par déversement (rigoles de niveau, rigoles de rases, plan incliné, ados), par submersion, par infiltration, par aspersion. || Irrigations destinées à féconder les terres arides (→ Cours, cit. 4). || Barrage permettant l'irrigation de régions nouvelles (périmètres d'irrigation). || Eau d'irrigation.
1 (…) ce barrage fut terminé vers le milieu du mois d'août (…) Les travaux d'irrigation dans la plaine conduits par Fresquin correspondaient au canal tracé par la nature au bas de la chaîne des montagnes du côté de la plaine, et d'où partirent les rigoles d'arrosement. Des vannes furent adaptées aux fossés que l'abondance des cailloux avait permis d'empierrer, afin de tenir dans la plaine les eaux à des niveaux convenables.
Balzac, le Curé de village, Pl., t. VIII, p. 729.
2 C'est dans les climats où il pleut le moins que l'eau sera le plus nécessaire pour la culture. Rappeler ce fait, c'est dire en un mot à quel point l'arrosage artificiel ou irrigation sera pour l'homme le mode supérieur de la conquête végétale dans tous les pays arides, semi-arides et désertiques.
Jean Brunhes, Géographie humaine, t. I, p. 70.
3 (XXe). Par anal. Circulation naturelle (du sang, des liquides) dans l'organisme. || L'aorte fournit un tronc commun pour l'irrigation de l'estomac, du foie (→ Collatéral, cit. 1).
4 Fig. || L'irrigation de l'économie par des capitaux.
CONTR. Assèchement, drainage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Irrigation — Ir ri*ga tion, n. [L. irrigatio: cf. F. irrigation.] The act or process of irrigating, or the state of being irrigated; especially, the operation of causing water to flow over lands, for nourishing plants. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Irrigation — (v. lat.), 1) Bewässerung; 2) Tropfbad, Donche, s.u. Bad C) b) bb) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Irrigation — (lat.), Anfeuchtung, Bewässerung …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Irrigation — (lat.), Bewässerung; Berieselung, auch Abspülung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Irrigation — Irrigation, lat. dtsch., Befeuchtung; Bewässerung; irrigiren, bewässern …   Herders Conversations-Lexikon

  • irrigation — (n.) a supplying of water to land, 1610s, from L. irrigationem (nom. irrigatio) a watering, noun of action from pp. stem of irrigare (see IRRIGATE (Cf. irrigate)) …   Etymology dictionary

  • Irrigation — For its use in viticulture, see Irrigation in viticulture. For its use in medicine, see Therapeutic irrigation. LEPA redirects here. For the airport serving Palma de Mallorca, Spain, assigned the ICAO code LEPA, see Palma de Mallorca Airport.… …   Wikipedia

  • Irrigation — L’irrigation est l opération consistant à apporter artificiellement de l’eau à des végétaux cultivés pour en augmenter la production, et permettre leur développement normal en cas de déficit d eau induit par un déficit pluviométrique, un drainage …   Wikipédia en Français

  • irrigation — irrigational, adj. /ir i gay sheuhn/, n. 1. the artificial application of water to land to assist in the production of crops. 2. Med. the flushing or washing out of anything with water or other liquid. 3. the state of being irrigated. [1605 15; < …   Universalium

  • irrigation — (i rri ga sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. 1°   Arrosement des prés, des terres, par l eau d une rivière, d un ruisseau, etc. qu on y amène à l aide de diverses dispositions. Canaux d irrigation. 2°   En chirurgie, arrosement d une partie… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré